Bd-cine.com

Accueil » Acteurs » CHAPLIN Charlie

Recherche :  OK
CHAPLIN Charlie

Disponible(s) à la vente :

 Charlie Chaplin "The Petty Thief"
 The Champion
 Charlot Pompier
 Charlot Usurier
 Charlot rentre tard
 Roman comique de Charlot et Lolotte (Le)
 Charlot Émigrant & Charlot Aventurier
 Charlot Aventurier
 Charlie Chaplin "The Count"
 Il était une Fois l'Amérique "L'Âme"
 Il était une Fois l'Amérique "La Terre"
 Il était une Fois l'Amérique "Les Guerres"
 Charlot Marin n°1 et n°2
 Mam'zelle Charlot n°1 et n°2
 Charlot Pélerin
 Charlot Usurier
 Charlot Vagabond
 Charlot Marin
 Charlot Vagabond
 Charlie Chaplin "Cure Against Intoxication"
 Charlie Chaplin "The Feigned Count"
 Balloon Land
 Charlot Garçon de Théâtre
 Charlot fait une Cure
 Charlot & la Vedette
 Charlot Marin
 La Ruée vers l'Or
 Charlot Chasseur de Dot
 Charlot fait une Cure "The Cure"
 Caught in the Rain
 The Fatal Mallet
 Charlot "Kid Auto Race" & "Busy Day"
 The Tramp
 The Floorwalker
 The Adventurer
 Charlot Marin
 Mam'zelle Charlot
 Charlot veut se Marier
 One A.M.
 Charlot et Mabel en Promenade
 The Gold Rush
 The Pawnshop
 180 m de Burlesque
 The Flirt
 The Knockout

CHAPLIN Charlie

Production :

Acteur Britannique

Biographie :

Charlie Chaplin, de son vrai nom Sir Charles Spencer Chaplin, Jr. est un acteur, réalisateur, producteur, scénariste, écrivain et compositeur anglais de l'ère du cinéma muet, né à East Lane dans le quartier de Walworth, un quartier très pauvre de Londres, le 16 avril 1889 (quatre jours avant Adolf Hitler), et décédé le 25 décembre 1977 à Vevey, en Suisse.

Fils de Charles Chaplin et de Hannah Hill (connue sous le nom de scène Lili Harley), tous deux artistes de music-hall, il n'a qu'un an lorsque son père part en tournée aux Etats-Unis. Il aura alors plusieurs demi-frères, l’un plus vieux que lui (Sydney, en 1885 d’une relation avec Sydney Hawkes), l’autre plus jeune (Wheeler Dryden né en 1892 et ayant pour père Léo Dryden). Lorsqu'il revient des Etats-Unis, Chaplin-père découvre la nouvelle situation conjugale et abandonne sa famille… La misère s'installe au foyer et l'altération de la santé de sa mère et les séjours à l'orphelinat peuplent cette enfance difficile, dont les souvenirs inspireront Le Kid. Entre 9 et 12 ans, Chaplin commence une carrière d'enfant de la balle dans la troupe des Eight Lancashire Lads. Il obtient à partir de 1903 une succession de contrats au théâtre, puis en 1908, il est engagé dans la troupe de Fred Karno, alors le plus important impresario de sketches. Au cours d'une tournée de la troupe en Amérique, la compagnie Keystone lui adresse une proposition de contrat qu’il accepte : l'aventure du cinéma commence!

Mais les tournages de l’époque étaient rapides et des films mis en boite en quelques heures. Ne supportant pas les pressions dues à ces temps très brefs, Chaplin crée le personnage raffiné de Charlot le vagabond, et recentre tout son comique autour du nouveau personnage et de sa silhouette qu'il inaugure dans Charlot est Content de Lui (1914). Dès cette première apparition, le public et les commandes des distributeurs affluent. Mécontent du travail des réalisateurs, Chaplin prend en main, à partir de juin 1914, la mise en scène de ses films : son ascension est alors fulgurante, ses salaires décuplent d'années en années et change régulièrement de studio.

Puis en 1916, il signe un contrat de distribution d’un million de dollars avec la First National, qui lui laisse la production et la propriété de 8 films prévus. Il fait alors immédiatement construire son propre studio dans lequel il réalise 9 films dont Une Vie De Chien, Le Kid et Charlot Soldat.

Ensuite le cinéma connaît la révolution du parlant. Dans Les Lumières de la Ville (1931) Chaplin introduit des effets sonores, mais ne se détourne pas de son projet initial de film muet. Encore plus étonnant, pour Les Temps Modernes (1936), il enregistre quelques scènes dialoguées puis se ravise, faisant de cette œuvre le dernier film muet. Ce film est également l'ultime apparition à l'écran de Charlot. Ne pouvant pas ignorer le cinéma parlant, il tourne en 1940 Le Dictateur dans lequel il s'insurge contre la tyrannie qui envenime l'Europe. Hitler et Mussolini sont tournés en dérision, et deviennent Hynkel et Napoleoni. L'ambassadeur allemand aux États-Unis fait pression pour interdire le tournage et tout Hollywood, craignant des répercussions, demande à Chaplin de renoncer à son projet. Mais le cinéaste reçoit le soutien du président Franklin Roosevelt, lequel l'invitera, quelques semaines après la sortie du film, à la Maison Blanche, pour s'entendre réciter le discours final. Le film est interdit sur tout le continent, mais une rumeur circule : Hitler l'aurait vu, en projection privée. En France, il ne sortira qu'en 1946. Cette fois-ci, Chaplin est définitivement entré dans l'ère du cinéma sonore...

En 1943, alors qu'il vient de se marier pour la 4ème fois, il est victime d'un procès en reconnaissance de paternité que lui intente l'actrice Joan Berry et qui défraie la chronique. En 1946, Chaplin tourne son film le plus dur Monsieur Verdoux, dans lequel il critique le monde de l'Après-Guerre. En 1950, il vend la quasi-totalité de ses parts à la United Artists et travaille sur Les Feux de la Rampe où le cinéaste décrit la triste fin d'un clown dans le Londres de son enfance. Ses propres enfants apparaissent comme figurants et Sydney tient le premier rôle. Le film sort en 1952, et c'est un triomphe. Harcelé par le FBI en raison de ses opinions de gauche, il se voit refuser le visa de retour lors de son séjour en Europe pour la présentation de son film. Il renonce alors à sa résidence aux Etats-Unis et installe sa famille en Suisse jusqu'à la fin de ses jours. Après avoir reçu le Prix international de la paix en 1954, il tourne à Londres Un Roi à New York (1957) où il ridiculise la “chasse aux sorcières” menée dans l'Amérique de la Guerre froide. En 1967, il tourne son dernier film, en couleurs, La Comtesse de Hong-Kong.

La vie privée de Charlie Chaplin fera l'objet d'adulation, comme de controverse. Au cours de sa vie, il se maria 4 fois et eut 10 enfants :
- avec Mildred Harris du 23 octobre 1918 jusqu'en 1920. Ils eurent un enfant (mort né).
- avec Lita Grey du 26 novembre 1924 jusqu'au 25 août 1928. Ils eurent 2 enfants.
- avec Paulette Goddard de juin 1936 à juin 1942. Ils n'eurent aucun enfant.
Toutes 3 étaient ses partenaires à l'écran.
- puis avec Oona O'Neil, fille de l'acteur dramatique Eugène O'Neil, du 16 juin 1943 jusqu'à son décès le 25 décembre 1977. Ils eurent 8 enfants.
Ses mariages ont défrayé la chronique américaine, en effet, il a 29 ans quand il se marie avec Mildred Harris qui a 15 ans ; il en a 35 quand il épouse Lita Grey qui a 16 ans ; il a 47 ans quand il convole avec Paulette Goddard qui a 22 ans et il a 54 ans lors de son mariage avec Onna O'Neil qui a 18 ans.

Récompenses :
1925 : prix du Meilleur Film Étranger pour La Ruée vers l'or au Kinema Junpo Awards
1929 : Oscar d'honneur pour Le Cirque
1940 : Prix du Meilleur Acteur pour Le Dictateur au New York Film Critics Circle Awards
1949 : Prix du Meilleur Film Américain au Bodil Awards pour Monsieur Verdoux
1953 : Prix du Meilleur Film Étranger au Blue Ribbon Awards pour Monsieur Verdoux
1953 : Prix du Meilleur Film pour Les Feux de la rampe au Sindicato nazionale italiano dei giornalisti di film
1953 : Prix du Meilleur Film Étranger pour Monsieur Verdoux au Kinema Junpo Awards
1959 : Prix d'honneur au Bodil Awards
1961 : Prix du Meilleur Film Étranger pour Le Dictateur au Kinema Junpo Awards
1972 : Oscar d'honneur : Pour son influence sur la réalisation de films de son siècle
1972 : Prix du gala au Film Society of Lincoln Center
1972 : À la Mostra de Venise, il a gagné le Lion d'Or en récompense de sa carrière
1973 : Oscar de la meilleure musique de film
1974 : Prix d'honneur à la Directors Guild of America
1974 : Prix de la Meilleure Réalisation pour Les Temps modernes au Jussi Awards
1977 : Au British Academy of Film and Television Arts, il a obtenu les amitiés de l'académie (Academy Fellowship)
2001 : Monsieur Verdoux a été visionné au Festival de Cannes 2001 pour une rétrospective sur la vie de Chaplin
2003 : Les Temps modernes a clôturé le Festival de Cannes 2003
2008 : Prix Henri-Langlois d'Honneur (prix remis à Eugène Chaplin, son fils, Dolorès Chaplin et Charly Sistovaris, ses petits enfants)

Par son jeu de mime et de clownerie, il a su se faire remarquer, et devenir un des plus célèbres enfants de la balle dans le cinéma hollywoodien. Il a énormément influencé d'autres interprètes dans le monde du cinéma.

 

Filmographie complète :

  • 1914 : Pour gagner sa vie (Making a Living) de Henry Lehrman
  • 1914 : Charlot est content de lui ou Charlot aux courses (Kid Auto Races at Venice) de Henry Lehrman
  • 1914 : L'Etrange aventure de Mabel (Mabel's Strange Predicament) de Henry Lehrman
  • 1914 : Charlot et le parapluie (Between Showers) de Henry Lehrman
  • 1914 : Charlot fait du cinéma (A film Johnnie) de George Nichols
  • 1914 : Charlot danseur (Tango Tangles) de Mack Sennett
  • 1914 : Charlot entre le bar et l'amour (His Favorite Pastime) de George Nichols
  • 1914 : Charlot marquis (Cruel, Cruel Love) de George Nichols
  • 1914 : Charlot aime la patronne'' ou Charlot fou d'amour (The Star Boarder) de George Nichols
  • 1914 : Mabel au volant (Mabel at the Wheel) de Mabel Normand et Mack Sennett
  • 1914 : Charlot et le chronomètre (Twenty Minutes of Love) coréalisé avec Joseph Maddern
  • 1914 : Charlot garçon de café (Caught in a Cabaret) de Mabel Normand
  • 1914 : Un béguin de Charlot ou Charlot est encombrant (Caught in the Rain)
  • 1914 : Madame Charlot (A Busy Day)
  • 1914 : Le Maillet de Charlot (The Fatal Mallet) de Mack Sennett
  • 1914 : Le Flirt de Mabel (Her Friend the Bandit)
  • 1914 : Charlot et Fatty sur le ring (The Knockout) de Charles Avery
  • 1914 : Charlot et les saucisses (Mabel's Busy Day) de Mabel Normand
  • 1914 : Charlot et le mannequin (Mabel's Married Life)
  • 1914 : Charlot dentiste (Laughing Gas)
  • 1914 : Charlot garçon de théâtre (The Property Man)
  • 1914 : Charlot peintre ou Charlot fou (The Face on the Bar Room Floor)
  • 1914 : Fièvre printanière (Recreation)
  • 1914 : Charlot grande coquette (The Masquerader)
  • 1914 : Charlot garde-malade (His New Profession)
  • 1914 : Charlot et Fatty font la bombe (The Rounders)
  • 1914 : Charlot concierge (The New Janitor)
  • 1914 : Charlot rival d'amour (Those Love Pangs)
  • 1914 : Charlot mitron (Dough and Dynamite)
  • 1914 : Charlot et Mabel aux courses (Gentlemen of Nerve)
  • 1914 : Charlot déménageur (His Musical Career)
  • 1914 : Charlot papa (His Trysting Place)
  • 1914 : Le Roman comique de Charlot et Lolotte (Tillie's Punctured Romance) de Mack Sennett
  • 1914 : Charlot et Mabel en promenade (Getting Acquainted)
  • 1914 : Charlot nudiste ou Charlot roi (His Prehistoric Past)
  • 1915 : Charlot débute (His New Job)
  • 1915 : Charlot fait la noce ou Charlot en bombe (A Night Out)
  • 1915 : Charlot boxeur (The Champion)
  • 1915 : Charlot dans le parc (In the Park)
  • 1915 : Charlot veut se marier (A Jitney Elopement)
  • 1915 : Le Vagabond (The Tramp)
  • 1915 : Charlot à la plage (By the Sea)
  • 1915 : His Regeneration de Broncho Billy
  • 1915 : Charlot apprenti (Work)
  • 1915 : Mam'zelle Charlot (A Woman)
  • 1915 : Charlot à la banque (The Bank)
  • 1915 : Charlot marin (Shanghaied)
  • 1915 : Charlot au music-hall (A Night in the Show)
  • 1915 : Charlot joue Carmen (Burlesque on Carmen)
  • 1915 : Charlot cambrioleur (Police)
  • 1916 : Charlot chef de rayon (The Floorwalker)
  • 1916 : Charlot pompier (The Fireman)
  • 1916 : Charlot musicien (The Vagabond)
  • 1916 : Charlot rentre tard (One A.M.)
  • 1916 : Charlot et le comte (The Count)
  • 1916 : Charlot brocanteur ou Charlot usurier ou L'Usurier (The Pawshop)
  • 1916 : Charlot fait du ciné ou Charlot Machiniste (Behind the Screen)
  • 1916 : Charlot patine (The Rink)
  • 1917 : Charlot policier (Easy Street)
  • 1917 : Charlot fait une cure (The Cure)
  • 1917 : L'Émigrant (The Immigrant)
  • 1917 : Charlot s'évade (The Adventurer)
  • 1918 : Une vie de chien (A Dog's Life)
  • 1918 : Les Avatars de Charlot (Triple Trouble) de Leo White
  • 1918 : Charlot soldat (Shoulder Arms)
  • 1918 : The Bond - film de propagande
  • 1918 : The Professor - court-métrage inachevé
  • 1919 : Une Idylle aux Champs (Sunnyside)
  • 1919 : Une Journée de Plaisir (A Day's Pleasure)
  • 1921 : Le Kid ou Le Gosse (The Kid)
  • 1921 : The Nut de Theodore Reed
  • 1921 : Charlot et le masque de fer (The Idle Class)
  • 1922 : Nice and Friendly, home movie de Lord Mountbatten et Lady Mountbatten
  • 1922 : Jour de paye (Pay Day)
  • 1923 : Le Pèlerin (The Pilgrim)
  • 1922 : Souls for Sale de Rupert Hughes
  • 1923 : L'Opinion publique (A Woman of Paris)
  • 1925 : La Ruée vers l'Or (The Gold Rush)
  • 1928 : Show People de King Vidor
  • 1928 : Le Cirque (The Circus)
  • 1931 : Les Lumières de la Ville (City Lights)
  • 1936 : Les Temps Modernes (Modern Times)
  • 1940 : Le Dictateur (The Great Dictator)
  • 1947 : Monsieur Verdoux
  • 1952 : Les Feux de la rampe (Limelight)
Mon panier Panier
0 article(s)