Bd-cine.com

Accueil » Réalisateurs » DE GASTYNE Marc

Recherche :  OK
DE GASTYNE Marc

Disponible(s) à la vente :

 Un Monde troublant
 Chien Mon Ami
 Robinson
 L'Isle aux Oiseaux
 Propre à Rien
 Le Cercle enchanté
 Les Bêtes captives
 Les plus beaux Jours
 Cadichon, petit Âne savant
 À la Poursuite de l'Aigle

DE GASTYNE Marc

Production :

Réalisateur Français

Biographie :

Marco de Gastyne né Marc Henri Benoist le 15 juillet 1889 à Paris XVIIe, mort le 8 novembre 1982 à Paris XVIIe, est un peintre français devenu réalisateur.

Il est le fils de l'écrivain Jules Benoist, plus connu sous le nom de Jules de Gastyne, et le frère du chef décorateur Guy de Gastyne. Après avoir étudié la peinture (il obtient le premier Prix de Rome en 1911), il est admis comme pensionnaire à la Villa Médicis de 1911 à 1913. En 1914, il épouse Mary Christian, chanteuse lyrique, avec laquelle il a une fille et dont il divorce au bout de 10 ans.

Il se tourne ensuite vers le cinéma, d'abord comme décorateur pour René Le Somptier, Germaine Dulac ou Robert Boudrioz, puis il devient réalisateur de films à partir de 1922. En 1924, il se remarie avec Choura Miléna, d'origine russe, qu'il fait jouer dans ses films. Pendant la période du muet, il tourne notamment La Châtelaine du Liban avec Arlette Marchal (1926) et La Merveilleuse Vie de Jeanne d'Arc avec Simone Genevois (1929).

En 1930, son premier film parlant, Une belle garce, est un succès commercial, succès qui ne se renouvelle pas par la suite. Il abandonne le cinéma à la fin des années 1930, revient à la peinture, puis il réalise des courts-métrages à partir de 1945. En 1954, il tourne en Égypte un film, Le Masque de Toutankhamon (ou Le Trésor des Pharaons) qui ne sera jamais monté. À cette occasion, il remarque une jeune figurante qu'il envoie tenter sa chance à Paris, où elle va devenir Dalida. Il reprend son activité de peintre après avoir quitté définitivement les plateaux de cinéma.

Il a aussi été illustrateur, comme dans le journal La Baïonnette.

Filmographie complète :

Sous le nom de Marco De Gastyne :

  • 1923 : A l’horizon du Sud (L’aventure) : avec Gaston Modot
  • 1925 : La blessure (Les ailes brûlées) : avec Jean-Pierre Stock
  • 1926 : La châtelaine du Liban : avec Ivan Petrovitch
  • 1927 : La madone des sleepings : coréalisation avec Maurice Gleize, avec Boris De Fast
  • 1927 : La merveilleuse vie de Jeanne d’Arc, fille de Lorraine : avec François Viguier
  • 1927 : Mon cœur au ralenti : avec Olaf Fjord
  • 1930 : Une belle garce : avec Gina Manès
  • 1931 : La bête errante : avec Gabriel Gabrio
  • 1932 : Le chimpanzé : avec Roland Toutain (moyen métrage)
  • 1932 : Claudie dompteuse (Mademoiselle Orphée) : avec Georges Paulais (moyen métrage)
  • 1932 : Coups de bourse : avec Guy Sloux (court métrage)
  • 1932 : Et avec ça papa : avec Jean Diener (court métrage)
  • 1932 : L’ours et le pacha : avec Francheschi (court métrage)
  • 1932 : Les ruines de Gallefontaine : avec André Urban (court métrage)
  • 1932 : Un coup manqué : avec Alfred Pasquali (court métrage)
  • 1932 : Une fine partie : avec Dolly Davis (moyen métrage)
  • 1933 : Rothchild : avec Harry Baur
  • 1933 : Gonzague : avec Alfred Pasquali (court métrage)
  • 1935 : Vas-y tue-moi (Tue-moi vite) : avec Raymond Cordy (court métrage)
  • 1936 : L’île de la solitude : (court métrage)
  • 1938 : La reine des resquilleuses : de Max Glass et Marco De Gastyne, avec Suzanne Dehelly
  • 1940 : L’irressitible rebelle (Une idée à l’eau) : de Jean-Paul Dreyfus/Jean-Paul Le Chanois, avec Jean Tissier (Marco De Gastyne avait commencé le tournage du film qui fut rapidement abandonné, c’est par la suite que Jean-Paul Dreyfus/Jean-Paul Le Chanois fut prié de tirer parti des scènes déjà tournées) 

Sous le nom de Marc De Gastyne :

  • 1943 : L’école de Barbizon : avec Camille Maray (court métrage)
  • 1943 : Les tout petits de la ferme : (court métrage)
  • 1945 : Kidnapping chez les singes : (court métrage)
  • 1947 : Il était une fois… César : (court métrage)
  • 1948 : Une histoire de singe (Histoire de singes, Histoire de singe) : (court métrage)
  • 1949 : Les bêtes captives : (court métrage)
  • 1949 : La fugue de Caroline : court métrage)
  • 1949 : Pas si bête que ça… : (court métrage)
  • 1949 : Vacances blanches : (court métrage)
  • 1950 : Caroline dans ses meubles : avec Colette Deréal (court métrage)
  • 1950 : Caroline du Sud (Caroline au palace) : (court métrage)
  • 1950 : Cher vieux Paris (Paris des artistes) : avec Claude Péran (moyen métrage)
  • 1952 : Caroline au pays natal : (court métrage)
  • 1952 : Caroline fait du Cinéma : (court métrage)
  • 1952 : Gavarni et son temps : (court métrage)
  • 1952 : La parisienne : (moyen métrage)
  • 1952 : Un monde troublant : (court métrage)
  • 1953 : Avec les gens du voyage : (court métrage)
  • 1953 : La beauté de l’effort : (court métrage)
  • 1953 : Le grand cirque s’en va : (court métrage)
  • 1953 : L’homme et la bête : (court métrage)
  • 1953 : Kaima, danseuse Ouled-Nail : (court métrage)
  • 1953 : Les marches du Sud : (court métrage)
  • 1954 : Le trésor des Pharaons (Le masque de Tout Ankh Amon / L’or des Pharaons) : avec Danielle Dumont
  • 1954 : Egypte éternelle : (court métrage)
  • 1955 : Le cercle enchanté : court métrage)
  • 1955 : L’homme notre ami : avec Jacques Bouillault
  • 1956 : Entre deux guerres : (court métrage)
  • 1956 : Les plus beaux jours : (court métrage)
  • 1957 : Robinson : (court-métrage)
  • 1959 : Le château du passé : (court métrage)
  • 1960 : Trique, gamin de Paris (Les fugitifs) : avec Claudine Maugey
  • 1960 : Gadichon : (court métrage)
  • 1960 : Mireva la gitane : (court métrage)
  • 1960 : Noireau : (court métrage)
  • 1960 : Vibre, cheval sauvage : (court métrage)
  • 1960 : Escapade : avec Jacques Bouillault
  • 1962 : Chien, mon ami : (court métrage)
  • 1962 : Les civilisés : (court métrage)
  • 1963 : A l’aventure : (court métrage)
  • 1963 : Sur les traces de Mazarin : (court métrage)
  • 1964 : Douchka : (court métrage)

     

Mon panier Panier
0 article(s)