Bd-cine.com

Accueil » Acteurs » CAROL Martine

Recherche :  OK
CAROL Martine

Disponible(s) à la vente :

 Le Cave se rebiffe
 Cinémonde N°1169
 Cinémonde N°1310

CAROL Martine

Production :

Actrice Française

Biographie :

Martine Carol, de son vrai nom Marie-Louise Jeanne Nicolle Mourer, était une actrice française, née le 16 mai 1920 à Saint-Mandé, Val-de-Marne, décédée le 6 février 1967 à Monte-Carlo, Monaco.

Martine Carol commence sa carrière au théâtre sous le pseudonyme de Maryse Harley dans la troupe de Gaston Baty. Pendant l’occupation, elle tourne, comme beaucoup d’acteurs français de l’époque, des films financés par la firme allemande Continental. En 1941, elle est d’abord figurante dans Le dernier des six avec Pierre Fresnay et Jean Tissier puis dans Les inconnus dans la maison d’après Georges Simenon avec Raimu. En 1943, c’est sous le pseudonyme de Martine Carol qu’elle tourne La ferme aux loups, aux côtés du jeune premier François Périer et de Paul Meurisse. Elle joue ensuite deux à trois films par an, dont Miroir avec Jean Gabin, Les amants de Vérone avec Pierre Brasseur et Je n’aime que toi  avec Luis Mariano.

Le 10 avril 1947, elle tente de se suicider en se jetant dans la Seine du haut du pont de l'Alma, à Paris après avoir absorbé de l'alcool et des médicaments, le comédien Georges Marchal, son premier amant, lui ayant préféré Dany Robin.

John Ringling North, patron du plus grand cirque du monde, trouvait que Martine Carol était la plus belle femme de l'univers, il lui offrit un plantureux contrat pour simplement paraître en reine de sa parade ! Contrat aligné sur les salaires des stars de la Century Fox. Friande de publicité, Martine accepta et traversa les États-Unis dans son wagon privé or et blanc. C'est au cours de cette équipée qu'elle rencontra l'ex mari de Lana Turner Steve Crane.

C’est Caroline chérie, le film de Richard Pottier en 1950, qui lui assurera la célébrité, sa séduction convenant parfaitement à cette adaptation cinéma- tographique des romans de Cécil Saint-Laurent. Elle y incarne une ravissante jeune femme, aristocrate déterminée qui survit à la Révolution et prend sa revanche sous l’Empire, en se servant avec bonheur de ses charmes!

Le réalisateur Christian-Jaque, son second mari lui confie des rôles où sa plastique fera merveille. Exploitée pour son anatomie qu'elle dévoile furtivement, elle joue dans une série de films pseudo-historiques teintés d'érotisme : Lucrèce Borgia (1953), Lysistrata (1954), Madame du Barry (1954), Nana (1955), Elle tourne avec les cinéastes en vogue à l’époque: Gilles Grangier, André Berthomieu, André Cayatte ou André Hunebelle... En 1955, elle dévoile un véritable talent de comédienne, dans le film de Max Ophüls, Lola Montès, puis, elle apprend le judo pour Nathalie agent secret (1959) d'Henri Decoin, qui relance sa carrière.

Avec les années soixante, l’étoile de Martine Carol pâlit. C’est pour elle la fin, bien involontaire, de sa carrière.
Un dernier film, L’Enfer est vide de John Ainsworth et Bernard Knowles en 1966, demeuré inédit en France et terminé après sa mort. Très sentimentale, fragile, elle sombre dans la dépression avec son cortège de médicaments. Son quatrième mari, l’homme d'affaires anglais Mike Eland, la découvre morte à 2h30 du matin, le 6 février 1967, dans sa chambre de l'Hôtel de Paris à Monte-Carlo. Une crise cardiaque officiellement, mais on parle aussi de suicide. Elle fut inhumée au cimetière du Père Lachaise. Le bruit ayant couru qu’elle avait été enterrée avec ses bijoux, sa tombe fut profanée et l’on transféra ses restes au cimetière du Grand Jas de Cannes.

Filmographie complète :

  • 1941 : Le Dernier des six de Georges Lacombe : (figuration)
  • 1942 : Les Corrupteurs (court métrage) de Pierre Ramelot :
  • 1942 : Les Inconnus dans la maison de Henri Decoin : Une spectatrice aux assises
  • 1943 : Bifur 3 de Maurice Cam : Germaine, la passagère
  • 1943 : La Ferme aux loups de Richard Pottier : Mickey, la secrétaire du patron
  • 1945 : Trente et quarante de Gilles Grangier : Madeleine
  • 1945 : L'extravagante mission de Henri Calef : Stella Star
  • 1946 : La Fleur de l'âge (film inachevé) de Marcel Carné
  • 1946 : En êtes-vous bien sûr ? de Jacques Houssin : Jacqueline
  • 1946 : Miroir de Raymond Lamy : Lulu
  • 1947 : Voyage surprise de Pierre Prévert : Isabelle Grosbois
  • 1947 : Carré de valets de André Berthomieu : Catherine
  • 1948 : Les souvenirs ne sont pas à vendre de Robert Hennion : Sonia
  • 1948 : Les Amants de Vérone de André Cayatte : Bettina Vardi
  • 1949 : Une nuit de noces de René Jayet : Sidonie de Valpurgis
  • 1949 : Je n'aime que toi de Pierre Montazel : Irène, l'épouse de Renaldo
  • 1950 : Nous irons à Paris de Jean Boyer : elle-même
  • 1950 : Méfiez-vous des blondes de André Hunebelle : Olga Schneider
  • 1950 : Caroline chérie de Richard Pottier : Caroline de Bièvre
  • 1950 : Brune ou blonde (court métrage) de Jacques Garcia : elle-même
  • 1951 : Vedettes sans maquillage (court métrage) de Jacques Guillon : elle-même
  • 1951 : Le Désir et l'amour de Henri Decoin : Martine, la vedette
  • 1952 : Un caprice de Caroline chérie de Jean Devaivre : Caroline de Sallanches
  • 1952 : Les Belles de nuit de René Clair : Edmée de Villebois
  • 1952 : Adorables Créatures de Christian-Jaque : Minouche
  • 1953 : Lucrèce Borgia de Christian Jaque : Lucrèce Borgia
  • 1953 : La Pensionnaire (La Spiaggia) de Alberto Lattuada : Anna-Maria Mentorsi
  • 1953 : Destinée, sketch Lysistrata de Christian Jaque : Lysistrata
  • 1953 : Boum sur Paris de Maurice de Canonge : M. Carol joue son propre rôle
  • 1953 : Si Versailles m'était conté de Sacha Guitry : La duchesse de Bouillon (scène coupée au montage)
  • 1954 : Madame du Barry de Christian-Jaque : Jeanne Bécu, dite Madame du Barry
  • 1954 : Nana de Christian-Jaque : Nana
  • 1954 : Secrets d'alcôve, sketch Le Lit de la Pompadour de Jean Delannoy : Agnès de Rungis
  • 1955 : Lola Montès de Max Ophüls : Lola Montès
  • 1955 : Les Carnets du major Thompson (The french they are a funny race) de Preston Sturges : Martine Thompson
  • 1956 : Scandale à Milan (Diffendo il moi amore) de Vincent Sherman : Elisa Léonardi
  • 1956 : Le Tour du monde en 80 jours (Around the world in 80 days) de Michael Anderson : La parisienne de la gare du nord
  • 1957 : Au bord du volcan (Action of the tiger) de Terence Young : Tracy Malvoisie
  • 1958 : Nathalie de Christian-Jaque : Nathalie Princesse, mannequin
  • 1957 : Le Passager clandestin de Ralph Habib : Lotte, une entraîneuse
  • 1958 : Tout près de Satan (Ten seconds to hell) de Robert Aldrich : Margot Hofer
  • 1958 : Les Noces vénitiennes de Alberto Cavalcanti : Isabelle de Santos
  • 1959 : Nathalie, agent secret de Henri Decoin : Nathalie Princesse, mannequin
  • 1959 : Austerlitz de Abel Gance : Joséphine de Beauharnais
  • 1960 : La Française et l'Amour (sketch La Femme seule) de Jean-Paul Le Chanois : Eliane Girard
  • 1960 : Un soir sur la plage de Michel Boisrond : Georgina, l'hôtesse
  • 1961 : Le cave se rebiffe de Gilles Grangier : Solange Mideau, la femme de Robert
  • 1961 : Vanina Vanini de Roberto Rossellini : La comtesse Vitelleschi
  • 1962 : En plein cirage de Georges Lautner : Katty, l'épouse de Félix
  • 1962 : Les Don Juan de la Côte d'Azur (I Don Giovanni della Costa Azzura) de Vittorio Sala : Nadine Leblanc
  • 1966 : Lasciapassare per l´inferno de George Fuller
  • 1966 : L’enfer est vide de John Ainsworth et Bernard Knowles : Martine Grant
  • 1967 : La Toile de J.P. Cornille : elle-même

 

 

 

Mon panier Panier
0 article(s)