Bd-cine.com

Accueil » Réalisateurs » DREYER Carl Theodor

Recherche :  OK
DREYER Carl Theodor

Disponible(s) à la vente :

 Passion de Jeanne D'Arc (La)

DREYER Carl Theodor

Production :

Réalisateur Danois

Biographie :

Carl Theodor Dreyer en un réalisateur et scénariste danois né le 3 février 1889 à Copenhague (Danemark) et décédé le 20 mars 1968 également à Copenhague.

Dreyer cacha toute sa vie le secret de ses origines : fils naturel d’une gouvernante, Joséphine Nillson, qui l’avait abandonné et était morte deux ans plus tard lors d’un avortement, il fut adopté en 1891 par la famille Dreyer et reçut pour nom et prénoms ceux de son père adoptif. Il ne découvrit la vérité qu’à l’âge de dix-sept ans et détesta sa famille d’adoption qui l’avait entouré de peu d’affection.

Ce grand réalisateur danois a eu une carrière très internationale. Ses oeuvres sont tournés en Suède, en Allemegne et en France. Dès Le président, il s'impose par le soin apporté à l'image, notamment dans les contrastes entre le noir et le blanc, et par la rigueur de la pensée. Tout Dreyer est dans ce premier film. Une éducation luthérienne, mais un entraînement physique hors paire (il fût pilote de dirigeable) et un talent de plume qui en fait un des meilleurs scénaristes de la Nordisk.

Son deuxième film permet d'ajouter à ce portrait deux autres touches: le goût du fantastique et un esprit réactionnaire (il y dénonce la Révolution Française et les Bolcheviks).

Deux chefs-d'oeuvre: La Passion de Jeanne d'Arc et Vampyr. Du premier, considéré comme comme l'un des meilleurs films du monde, on a tout dit: l'interprétation impressionnante de Falconetti, les gros plans des visages, Antonin Artaud et Michel Simon dans des rôles secondaires, la concentration sur le procès...Le Vampyre, d'après Sheridan Le Fanu, en dépit d'une admirable photographie de Maté, divise les amateurs de fantastique. C'est le christianisme de Dreyer, bien que gommé dans cette oeuvre de commande pour un riche baron, qui semble tenir lieu de ligne de clivage. Ce film marqua une interruption dans la carrière de Dreyer, qui se limita à des activités de journalisme.

Après encore quelques films (Dies Irae, Deux Êtres, Ordet...) et de nombreux courts-métrages, Dreyer effectue une dernière entrée avec Gertrude. C'est un échec. Ce drame mondain paraît démodé et suscite l'hilarité. On n'en découvrira l'importance qu'après la mort de Dreyer. Une mort solitaire et hautaine, à l'image d'une oeuvre qui compte parmi les plus grandes et les plus pures du cinéma.

 

Filmographie complète :

  • 1918 : Le Président (Præsidenten)
  • 1919 : Pages arrachés au livre de satan (Blade af Satans Bog)
  • 1920 : La Quatrième Alliance de Dame Marguerite (Prästänkan)
  • 1921 : Aimez-vous les uns les autres (Elsker Hverandre)
  • 1922 : Les deshérités (Die Gezeichneten)
  • 1922 : Il était une fois (Der var engang)
  • 1924 : Mikaël
  • 1925 : Le Maître du logis (Du skal ære din hustru)
  • 1925 : Les Fiancés de Glomdal (Glomdalsbruden)
  • 1927 : La Passion de Jeanne d'Arc
  • 1931 : Vampyr (Vampyr - Der Traum des Allan Grey)
  • 1942 : L'Aide aux ménagères, Assistance maternelle (Mødrehjælpen), court-métrage
  • 1943 : Jour de colère (film) (Vredens dag, également connu sous le titre Dies Irae)
  • 1944 : Deux êtres (Två människor)
  • 1946 : L'Eau à la campagne (Vandet på landet), court-métrage
  • 1947 : Le Combat contre le cancer (Kampen mod kræften), court-métrage
  • 1947 : L'Église de campagne (Landsbykirken), court-métrage
  • 1948 : Ils attrapèrent le bac (De nåede færgen), court-métrage
  • 1949 : Thorvaldsen, court-métrage
  • 1950 : Le Pont de Storstrøm (Storstrømsbroen), court-métrage
  • 1954 : Un château dans un château (Et Slot i et slot), court-métrage
  • 1954 : La Reconstruction de Rönne et de Nexö (Rönnes og Nexös genopbygning), court-métrage, idée originale uniquement
  • 1954 : La Parole (Ordet)
  • 1956 : Sur la communauté nordique (Noget om Norden), court-métrage
  • 1964 : Gertrud
Mon panier Panier
0 article(s)