Bd-cine.com

Accueil » Acteurs » ARNOUL Françoise

Recherche :  OK
ARNOUL Françoise

Disponible(s) à la vente :

 En effeuillant la Marguerite
 Cinémonde N°1258
 Cinémonde N°1300
 Chatte (La)
 Compagnes de la Nuit (Les)
 Amants du Tage (Les)
 Mammy
 Séance Musicale N°115

ARNOUL Françoise

Production :

Actrice Française

Biographie :

Françoise Arnoul, de son vrai nom Françoise Gautsch, est une actrice française née le 9 juin 1931 à Constantine (Algérie). Elle était la compagne du réalisateur français Bernard Paul (1930-1980).

Françoise a deux frères et leur père est un militaire, le général Charles Gautsch, auquel elle empruntera plus tard l’un de ses prénoms pour en faire son pseudonyme d’artiste.Au gré des mutations de son général de père, la petite fille passe son enfance en Algérie et au Maroc. Elle va, en quelque sorte, réaliser le rêve de comédienne de sa mère. En effet, celle-ci, après avoir suivi, dans sa jeunesse, les cours d’art dramatique du conservatoire de Lyon, débuta sur la scène du Théâtre des Célestins où elle joua même, sous le nom de Jeanine Henry, avec Charles Vanel. Elle abandonne sa carrière pour épouser le jeune polytechnicien Charles Gautsch et les strictes ambitions de sa belle-famille.

Françoise Arnoul ayant peu de goût pour les études, Françoise quitte sa classe de seconde et lance à sa mère : "Je veux faire du cinéma". Sa mère l’inscrit aux cours dramatiques dispensés dans le 9ème arrondissement par l’une de ses connaissances, madame Bauer-Thérond. Ses camarades s’appellent Michel Drach, Roger Carel et Roger Hanin. Lors d’une audition au Théâtre de la Potinière, elle signe un contrat avec l’agence artistique Besnard et elle rejoint l’équipe de ses poulains, parmi lesquels Magali Noël et Renée Cosima.
Elle va sur ses 18 ans et elle est engagée, après des essais concluants, par Willy Rozier qui lui confie son premier et grand rôle dans L'Epave. Elle est Perrucha, une belle garce qui, avec quelques scènes déshabillées, lance le personnage de Françoise Arnoul.
Si, dans la réalité, à l’aube des années 50, les conventions cinématographiques voulaient que les jeunes de 18 ans soient représentés comme très rangés, elle va incarner, à l’écran, des personnages sur le fil du rasoir, des rôles souvent pervers. C’est dans l’air du temps, peut-être la résultante d’une éducation trop rigide qui va faire que le public s’en va vivre au cinéma ses fantasmes par procuration.
Signataire du "Manifeste des 343", un plaidoyer féminin pour l'avortement, Françoise Arnoul est pleinement ancrée dans la vie sociale et syndicale des années soixante. Très proche du couple Montand-Signoret, elle est de tous leurs combats.
La maturité lui offre l’occasion de diversifier ses emplois au cinéma et à la télévision. Ambassadrice du septième art, l'actrice voyage beaucoup pour le plus grand avantage de l'art cinématographique français.

Filmographie complète :

  • 1949 : L'Épave (Fille de la nuit) de Willy Rozier - Perrucha
  • 1950 : Quai de Grenelle de Emil-Edwin Reinert - Simone
  • 1950 : Nous irons à Paris de Jean Boyer - Micheline Grosbois
  • 1950 : La Rose rouge de Marcel Pagliero - Martine, une fille de la troupe théâtrale
  • 1951 : Mon ami le cambrioleur d’Henri Lepage - Rosita
  • 1951 : La Plus belle fille du monde de Christian Stengel - Françoise
  • 1951 : Mammy de Jean Stelli - Marthe Roux
  • 1951 : La Maison Bonnadieu de Carlo Rim - Louisette
  • 1952 : La Forêt de l'adieu (Soir de noces) de Ralph Habib - Christine
  • 1952 : Le Désir et l'amour d’Henri Decoin - Françoise, la script-girl
  • 1952 : Le Fruit défendu d’Henri Verneuil - Martine Englebert, l'entraîneuse
  • 1952 : Adieu Paris de Claude Heymann - Françoise
  • 1953 : Les Amants de Tolède d’Henri Decoin - Sancha
  • 1953 : Dortoir des grandes d’Henri Decoin - Aimée de La Capelle
  • 1953 : Les Compagnes de la nuit de Ralph Habib - Olga Viterbo
  • 1954 : Orage (Delirio) de Pierre Billon et Giorgio Capitani - Françoise
  • 1954 : La Rage au corps de Ralph Habib - Clara
  • 1954 : Secrets d'alcôve, sketch Riviera-Express de Ralph Habib - Martine
  • 1954 : Le Mouton à cinq pattes d’Henri Verneuil - Marianne Durand-Perrin
  • 1955 : Si Paris nous était conté de Sacha Guitry - La duchesse de Bassano
  • 1955 : Des gens sans importance d’Henri Verneuil - Clotilde Brachet
  • 1955 : Les Amants du Tage d’Henri Verneuil - Kathleen Dinver
  • 1955 : Napoléon de Sacha Guitry, non créditée (une fille du Palais-Royal, scène coupée)
  • 1955 : French Cancan de Jean Renoir - Nini, la blanchisseuse et danseuse
  • 1956 : Paris, Palace Hôtel d’Henri Verneuil - Françoise Noblet
  • 1956 : Le Pays d'où je viens de Marcel Carné - Marinette Ardoin
  • 1956 : En effeuillant la marguerite de Marc Allégret - Elle y fait juste une apparition dans le night-club, dans son propre rôle
  • 1957 : Sait-on jamais... de Roger Vadim - Sophie
  • 1957 : C'est arrivé à 36 chandelles de Henri Diamant-Berger - Elle joue son propre rôle
  • 1958 : La Chatte d’Henri Decoin - Suzanne Ménessier dite : Cora
  • 1958 : Thérèse Étienne de Denys de La Patellière - Thérèse Etienne Muller
  • 1958 : Cargaison blanche de Georges Lacombe - Françoise
  • 1959 : Asphalte d’Hervé Bromberger
  • 1959 : La Bête à l'affût de Pierre Chenal
  • 1959 : Le Chemin des écoliers de Michel Boisrond - Yvette
  • 1960 : La Morte saison des amours de Pierre Kast - Geneviève
  • 1960 : Le Bal des espions de Michel Clément - Olivia
  • 1960 : Le Testament d'Orphée ou Ne me demandez pas pourquoi ! de Jean Cocteau, Apparition non créditée
  • 1960 : La chatte sort ses griffes d’Henri Decoin - Suzanne Ménessier dite : Cora
  • 1962 : Les Parisiennes, sketch Françoise de Claude Barma - Françoise
  • 1962 : Le Diable et les Dix Commandements, sketch Tu ne convoiteras point / Luxurieux point ne seras de Julien Duvivier - Françoise Beaufort
  • 1963 : Vacances portugaises (Les Égarements) de Pierre Kast - Mathilde
  • 1964 : Lucky Jo de Michel Deville – Mimi
  • 1964 : À couteaux tirés de Charles Gérard - Lucie Antonini
  • 1965 : Compartiment tueurs de Costa-Gavras, non créditée (une élève à l'école vétérinaire)
  • 1966 : Le congrès s'amuse (Der Kongreß amüsiert sich) de Géza von Radványi - La comtesse Kopinskaïa
  • 1967 : Le Dimanche de la vie de Jean Herman - Chantal Brélugat
  • 1970 : Le Petit théâtre de Jean Renoir de Jean Renoir, sketch Le Roi d'Yvetot - Isabelle Duvallier
  • 1971 : Des Espagnoles à Paris (Españolas en París) de Roberto Bodegas - Mme Lemonier
  • 1971 : La Première année (Primer ano), documentaire de Patricio Guzman - Uniquement la voix
  • 1974 : Dialogue d'exilés (Diálogo de exilados) de Raul Ruiz
  • 1975 : L'Indice de la quinzaine, court métrage de Jean-Marie Richard
  • 1977 : Black-Out de Philippe Mordacq (inédit) - Mme Haris
  • 1977 : Violette et François de Jacques Rouffio - Cécile, la mère de Violette
  • 1977 : Dernière sortie avant Roissy de Bernard Paul - Nicole, la femme de Marlys
  • 1979 : Bobo Jacco de Walter Bal - La mère de Lise
  • 1984 : Ronde de nuit de Jean-Claude Missiaen - Diane Castelain
  • 1985 : L'Herbe rouge de Pierre Kast terminé par Maurice Dugowson - Film pour la télévision, mais sorti en salle au festival de Cannes dans le cadre des perspectives du cinéma Français - Héloïse
  • 1986 : La Mouche - court métrage - de Guy Basile
  • 1987 : Nuit docile de Guy Gilles - Madeleine Guéry
  • 1989 : Voir l'éléphant de Jean Marbœuf - Augusta
  • 1992 : Les Années campagne de Philippe Leriche - La grand-mère
  • 1995 : Les Cent et une nuits de Simon Cinéma, d'Agnès Varda (scènes coupées)
  • 1992 : Dimanche à Aix - court métrage - de François Chayé
  • 1996 : Temps de chien de Jean Marbœuf
  • 1997 : Post coïtum animal triste de Brigitte Roüan
  • 2000 : Photo de famille de Xavier Barthélemy
  • 2000 : Merci pour le geste de Claude Faraldo
Mon panier Panier
0 article(s)