Bd-cine.com

Accueil » Réalisateurs » CIAMPI Yves

Recherche :  OK
CIAMPI Yves

Disponible(s) à la vente :

 Guérisseur (Le)
 Qui êtes-vous, Monsieur Sorge ?
 Grand Patron (Un)
 Héros sont fatigués (Les)
 Typhon sur Nagasaki

CIAMPI Yves

Production :

Réalisateur Français

Biographie :

Yves Ciampi est un réalisateur français né le 9 février 1921 à Paris où il est mort le 5 novembre 1982.

Très tôt, il est bercé par le monde des arts. En effet son père n’est autre que le grand pianiste Marcel Ciampi. Quant à sa maman, Yvonne Astruc, elle est une talentueuse violoniste. Enfin sa tante paternelle, Gabrielle Ritter Ciampi est une cantatrice. Ses parents souvent en tournée, le petit Yves est fréquemment élevé par sa marraine, la poétesse Marthe Lacloche, qui lui inculque l’amour de la poésie et de l’écriture.

Pour ses 15 ans, ses parents lui offrent une caméra 16 mm, et il réalise des courts métrages des 1938, dont un, sur une croisière en Grèce (remarqué par Pierre Lazareff qui contribue à sa distribution), tout en poursuivant ses études de médecine. Médecin, il renonce à cette carrière, gagne Londres, pour rejoindre Leclerc à Koufra en 1942. Il se consacre en même temps au cinéma, suivant la 2e DB durant toute la campagne d'Afrique et réalisant, en 8mm, un documentaire sur la division Leclerc et la libération de Paris, Les Compagnons de la gloire. Décoré de la Légion d’honneur, de la Croix de Guerre et de la Médaille de la Résistance, il est démobilisé en 1945.

Assistant de Jean Dréville et d'André Hunebelle, il tourne son premier long-métrage en 1948.

En 1951, Ciampi écrit et réalise Un grand patron sur un milieu qu'il connaît bien, la médecine. Un travail soigné dans ses moindres détails, une ambiance médicale précisément retranscrite (il tirera de certaines scènes un court-métrage pour des laboratoires) et une distribution magistrale vaudront au film un immense succès public et la Victoire du cinéma français.

En 1952, sur un scénario écrit par Fernand Gravey, qui tient également le rôle principal, Yves Ciampi tourne une comédie, Le plus heureux des hommes.

Il combine à deux reprises ses deux passions, médecine et cinéma, avec les films L'esclave (1953), une histoire évoquant les problèmes liés à la drogue, et Le guérisseur, qui aborde le sujet délicat des médecines dites illégales. Avec Un grand patron, ces deux volets forment un triptyque particulier, synthèse de la double casquette du réalisateur scénariste.

En 1955, Les héros sont fatigués. C’est en tout cas ce que soutient Yves Ciampi dans une œuvre qui plonge Maria Félix, Yves Montand, Jean Servais et Curd Jürgens dans les nuits chaudes du Libéria.

En 1957, c’est au Japon qu'il tourne Typhon sur Nagasaki avec Jean Marais et Danielle Darrieux et l’actrice nippone Keiko Kishi dont Yves tombera amoureux au point de l’épouser. Le couple tournera ensemble Qui êtes vous Monsieur Sorge ? (1960), un récit biographique sur l'espion Richard Sorge qui annonça aux Russes la prochaine intrusion japonaise sur leur territoire (1941). Yves et Keiko seront les parents d’une petite fille.

En 1958, Yves Ciampi réalise Le vent se lève, avec Curd Jurgens et Mylène Demongeot. Pour Liberté 1, écrit et réalisé par lui même en 1962, il tourne au Sénégal. Dans les années 1960, Yves Ciampi compose et réalise ses deux derniers longs métrages pour le grand écran, avant de s’intéresser à la télévision. Le ciel sur la tête (1965), tourné à bord du Clémenceau, ne rencontrera le public français que lorsqu’il passera sur le petit écran, mais il aura obtenu un franc succès à l’étranger. Beaucoup moins connu, A quelques jours près (1969), dans lequel le réalisateur se montre moins à l’aise, s'inscrit entre les événements du Printemps de Prague et de Mai 1968.

La télévision le tente et il fait une apparition dans son propre rôle dans l’adaptation du roman de Gallimard, Rue du Havre au début des années 1960. Il présente par la suite plusieurs œuvres remarquées, comme Christa (1971), un feuilleton romanesque. Ses courts-métrages documentaires sur le bateau de Tabarly Pen Duick VI (1973) et La Durance (1974) sont respectivement récompensés du Lion d’Or du festival du film océanographique et du Grand Prix du festival industriel de Biarritz.

Il enchaîne avec plusieurs fictions à caractère politique pour les dossiers de l’écran : Staline-Trotsky (1979); Le grand fossé sur le congrès de Tours du parti socialiste, Le président est gravement malade, évocation du président américain Wilson.

La nouvelle vague d’abord, puis les événements de 1968 le feront s'éloigner de la sphère cinématographique. Il reste dans les mémoires comme un excellent technicien, qui se réalise parfaitement dans le suspens psychologique, même si certains lui ont parfois reproché d’enfermer ses personnages dans des situations artificiellement dramatiques.

Il a présidé le syndicat des techniciens du cinéma, à partir de 1955, et l'association des médecins cinéastes. Il avait œuvré au sein du comité des programmes de l’ORTF, et du groupe de sélection des productions FR3.

Il a été marié avec l'actrice japonaise Keiko Kishi de 1957 à 1975 (rencontrée au Japon lors du tournage de «Typhon sur Nagasaki»), et décède d'une crise cardiaque à l'âge de 61 ans en 1982.

Filmographie complète :

Réalisateur :

  • 1949 : Pilote de guerre... pilote de ligne (CM)
  • 1949 : Suzanne et ses brigands
  • 1950 : Un certain monsieur
  • 1951 : Un grand patron
  • 1952 : Le Plus Heureux des hommes
  • 1953 : L'Esclave
  • 1953 : Le Guérisseur
  • 1953 : Bretagne (CM)
  • 1955 : Les héros sont fatigués
  • 1957 : Typhon sur Nagasaki
  • 1959 : Le vent se lève
  • 1960 : Qui êtes-vous, Monsieur Sorge ?
  • 1962 : Liberté 1
  • 1965 : Le Ciel sur la tête
  • 1969 : À quelques jours près
  • 1979 : Staline-Trotsky : Le Pouvoir et la révolution (TV)
  • 1980 : Le Grand fossé (TV)
  • 1980 : Le président est gravement malade (TV)
  • 1981 : Staline est mort (TV)
  • 1982 : Les Nerfs à vif (TV)

Assistant réalisateur :

  • 1948 : Métier de fous d'André Hunebelle
  • 1948 : Les Casse-pieds ou La Parade du temps perdu de Jean Dréville
  • 1948 : La Bataille de l'eau lourde de Jean Dréville
  • 1949 : Mission à Tanger d'André Hunebelle : Collaborateur technique

Producteur :

  • 1971 : Oum le dauphin blanc de René Borg
  • 1976 : Mords pas, on t'aime d'Yves Allégret
Mon panier Panier
0 article(s)