Bd-cine.com

Accueil » Acteurs » AIMOS Raymond

Recherche :  OK
AIMOS Raymond

Disponible(s) à la vente :

 Soirée de Gala
 Thérèse Martin
 Arsène Lupin Détective
 Enfant de Troupe (L')

AIMOS Raymond

Production :

Acteur Français

Biographie :

Raymond Aimos, de son vrai nom Raymond Arthur Caudrilliers, est un acteur français, né le 28 mars 1891 à La Fère (Aisne) et mort le 20 août 1944 à Paris.

Malgré un avenir tout tracé dans l'horlogerie-bijouterie de son père, Raymond Caudrilliers préfère le spectacle et devenir artiste lyrique sous le nom d'"Aimos". Selon la légende, il aurait débuté au cinéma à 12 ans, dans un film de Georges Méliès.

Officiellement, il débute dans un film muet de 1910 Pendaison à Jefferson City de Jean Durand.

Sa gouaille de titi parisien et sa silhouette dégingandée lui offrent des rôles mémorables: La ficelle dans Chéri-Bibi de Léon Mathot avec Pierre Fresnay, Quart Vittel dans Le Quai des brumes de Marcel Carné, Marche toujours dans La Route enchantée, Dix de der dans Titin des Martigues, Cupidon le clochard aux côtés de Raimu dans Monsieur La Souris, Raymond le raccourci dans Le mort ne reçoit plus de Jean Tarride et bien sûr "Tintin" dans La Belle Équipe de Julien Duvivier avec Jean Gabin et Charles Vanel.

Sa mort reste empreinte de mystère: il est abattu à la libération de Paris dans le Xe arrondissement, sans que l'on sache qui a tiré, et meurt à l'hôpital Saint-Louis.

Selon Bertrand Mathot, Raymond Aimos était à bord d'une traction des FFI lorsque le véhicule a été mitraillé par les Allemands, lors de l'insurrection de Paris, et a fini sa course dans une boutique à l'angle du boulevard Magenta et de la rue qui mène à l'hôpital Lariboisière (rue Saint-Vincent-de-Paul). Dans L'Éducation d'Alphonse, Alphonse Boudard raconte que Aimos aurait été ouvertement dénoncé par le Parti communiste pour avoir été un traître gestapiste.

Aimos est inhumé au cimetière de Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne).

Il a été l'un des plus populaires seconds rôles de l'âge d'or du cinéma français.

Filmographie complète :

  • 1910 : Pendaison à Jefferson City de Jean Durand
  • 1912 : Onésime et le nourrisson de la nourrice indigne de Jean Durand
  • 1912 : Onésime a un duel à l'américaine de Jean Durand
  • 1912 : Onésime horloger de Jean Durand
  • 1922 : Vingt Ans après d'Henri Diamant-Berger
  • 1930 : Sous les toits de Paris de René Clair (Un gars du « milieu »)
  • 1930 : Accusée, levez-vous ! de Maurice Tourneur (Joueur de belote)
  • 1931 : Mistigri de Harry Lachman
  • 1932 : Les Croix de bois de Raymond Bernard (Soldat Fouillard)
  • 1932 : Pas de femmes de Mario Bonnard (Albert)
  • 1932 : Les As du turf de Serge de Poligny
  • 1932 : Le Champion du régiment de Henry Wulschleger (Le caporal Tiroir)
  • 1933 : Rivaux de la piste de Serge de Poligny - Alex
  • 1933 : Quatorze juillet de René Clair (Charles)
  • 1933 : Un certain monsieur Grant de Gerhard Lamprecht et Roger Le Bon (Charlie)
  • 1933 : L'Étoile de Valencia de Serge de Poligny - Un matelot
  • 1934 : Le Secret des Woronzeff de Arthur Robison et André Beucler
  • 1934 : Taxi de minuit d'Albert Valentin
  • 1934 : Le Paquebot Tenacity de Julien Duvivier (Un joueur)
  • 1934 : Nuit de mai d'Henri Chomette et Gustav Ucicky (Stumm)
  • 1934 : Le Dernier Milliardaire de René Clair (Le mendiant)
  • 1934 : Au bout du monde d'Henri Chomette et Gustav Ucicky (Le hussard)
  • 1934 : La Garnison amoureuse de Max de Vaucorbeil (Le portier de l'hôtel du Lion)
  • 1934 : Le Miroir aux alouettes de Hans Steinhoff et Roger Le Bon - Dimitri
  • 1934 : L'Auberge du Petit-Dragon de Jean de Limur
  • 1935 : Barcarolle de Gerhard Lamprecht
  • 1935 : Sous la griffe de Christian-Jaque (Marcel)
  • 1935 : Amants et Voleurs de Raymond Bernard (Un clochard)
  • 1935 : Justin de Marseille de Maurice Tourneur (Le Fada)
  • 1935 : La Bandera de Julien Duvivier (Marcel Mulot)
  • 1935 : Les Yeux noirs de Victor Tourjansky (Un serveur du restaurant)
  • 1935 : L'Équipage d'Anatole Litvak (Le crieur de journaux)
  • 1935 : Une bonne affaire - court métrage - de Victor de Fast
  • 1935 : Soirée de gala - court métrage - de Victor de Fast (Paulo)
  • 1935 : Taxi de minuit de Albert Valentin
  • 1936 : Sous les yeux d'Occident - Razumov de Marc Allégret
  • 1936 : La Reine des resquilleuses de Marco de Gastyne (Georges)
  • 1936 : Puits en flammes de Victor Tourjansky (Yanko)
  • 1936 : L'Homme sans cœur de Léo Joannon (Rouskiki)
  • 1936 : Le Grand Refrain de Robert Siodmak (le clochard)
  • 1936 : Le Golem de Julien Duvivier (Toussaint)
  • 1936 : Mayerling d'Anatole Litvak (le 1er policier)
  • 1936 : Les Bateliers de la Volga de Vladimir Strizhevsky (Broinka)
  • 1936 : La Belle Équipe de Julien Duvivier (Raymond dit Tintin)
  • 1936 : Les Amants terribles de Marc Allégret (Gendarme)
  • 1936 : Les Mutinés de l'Elseneur de Pierre Chenal (Un marin)
  • 1936 : Les Gais Lurons de Paul Martin et Jacques Natanson
  • 1936 : La Brigade en jupons de Jean de Limur
  • 1937 : À nous deux, madame la vie de René Guissart et Yves Mirande (Toto, un prisonnier)
  • 1937 : L'Homme à abattre de Léon Mathot (Vic)
  • 1937 : La Fille de la Madelon de Jean Mugeli et Georges Pallu (Mochu)
  • 1937 : Feu ! de Jacques de Baroncelli (Sabin)
  • 1937 : Arsène Lupin détective d'Henri Diamant-Berger (L'ami de Barnett)
  • 1937 : Aloha, le chant des îles de Léon Mathot (Pantois)
  • 1937 : L'Homme du jour de Julien Duvivier (Le vieil acteur)
  • 1937 : Courrier Sud de Pierre Billon (Le Sergent)
  • 1937 : Le Mensonge de Nina Petrovna de Victor Tourjansky
  • 1937 : L'Appel de la vie de Georges Neveux
  • 1937 : Le Gagnant - court métrage - de Yves Allégret
  • 1938 : Titin des Martigues de René Pujol
  • 1938 : Un gosse en or de Georges Pallu (Meunier)
  • 1938 : Sommes-nous défendus ? de Jean Loubignac
  • 1938 : Les Rois de la flotte de René Pujol
  • 1938 : Grisou de Maurice de Canonge
  • 1938 : Gosse de riche de Maurice de Canonge
  • 1938 : Ceux de demain de Adelqui Migliar et Georges Pallu (Belette, le moniteur de l'école )
  • 1938 : Le Capitaine Benoît de Maurice de Canonge (Vic, le policier)
  • 1938 : Mon curé chez les riches de Jean Boyer
  • 1938 : Bossemans et Coppenolle de Gaston Schoukens (Entraîneur du Daring)
  • 1938 : Alerte en Méditerranée de Léo Joannon (Huguenin)
  • 1938 : Chéri-Bibi de Léon Mathot (La Ficelle)
  • 1938 : Les Gens du voyage de Jacques Feyder
  • 1938 : Tempête sur l'Asie de Richard Oswald (Pierre, le pickpocket)
  • 1938 : Le Quai des brumes de Marcel Carné (Quart Vittel)
  • 1938 : La Maison du Maltais de Pierre Chenal (Gégéne)
  • 1938 : Katia de Maurice Tourneur
  • 1938 : La Route enchantée de Pierre Caron
  • 1938 : Accord final de Ignacy Rosenkranz (Le chauffeur)
  • 1938 : Ultimatum de Robert Wiene
  • 1939 : Thérèse Martin de Maurice de Canonge
  • 1939 : Le Paradis des voleurs de L.C. Marsoudet
  • 1939 : Le monde tremblera ou La Révolte des vivants de Richard Pottier
  • 1939 : L'Esprit de Sidi-Brahim de Marc Didier
  • 1939 : Une java de Claude Orval (Frédo)
  • 1939 : Raphaël le tatoué de Christian-Jaque (Albert Musse)
  • 1939 : Les Gangsters du château d'If de René Pujol
  • 1939 : Rappel immédiat de Léon Mathot (L'électricien)
  • 1939 : Dédé la musique d'André Berthomieu (Joe la Combine)
  • 1939 : Ils étaient neuf célibataires de Sacha Guitry (Agénor)
  • 1939 : Les Trois Tambours ou Vive la nation de Maurice de Canonge
  • 1939 : Sidi-Brahim (ou L'Esprit de Sidi-Brahim) de Marc Didier
  • 1939 : Ma tante dictateur de René Pujol
  • 1939 : Le Déserteur ou Je t'attendrai de Léonide Moguy (Le sergent Lecoeur)
  • 1940 : Le Feu de paille de Jean Benoît-Lévy (Guérétrain)
  • 1940 : Young Man's Fancy de Robert Stevenson (Clochard)
  • 1940 : L'Émigrante de Léo Joannon (Un employé)
  • 1940 : Le Roi des galéjeurs de Fernand Rivers (Falinette)
  • 1940 : De Mayerling à Sarajevo de Max Ophüls (Le valet de François Ferdinand)
  • 1940 : Frères d'Afrique - Film resté inachevé - de Aimée Navarra
  • 1940 : Le Café du port de Jean Choux (La Puce)
  • 1941 : Ceux du ciel de Yvan Noé (Potel)
  • 1941 : L'Embuscade de Fernand Rivers (Un mécano)
  • 1942 : Pension Jonas de Pierre Caron (L'organisateur)
  • 1942 : La Femme que j'ai le plus aimée de Robert Vernay (Le modèle)
  • 1942 : Monsieur La Souris de Georges Lacombe (Cupidon)
  • 1942 : L'Appel du bled de Maurice Gleize (Le livreur)
  • 1942 : Destin - Film resté inachevé - de Marc Didier et Charles Boulet
  • 1943 : Coup de feu dans la nuit de Robert Péguy (Fortin)
  • 1943 : À la belle frégate de Albert Valentin (Le muet)
  • 1943 : Lumière d'été de Jean Grémillon (Ernest)
  • 1944 : Les Petites du quai aux fleurs de Marc Allégret (L'homme qui rapporte le sac)
  • 1944 : Le mort ne reçoit plus de Jean Tarride (Raymond le raccourci)
  • 1945 : Fausse alerte de Jacques de Baroncelli (Honoré Petru) - tourné en 1940
  • 1945 : Bifur 3 de Maurice Cam (Gustave)
  • Mon panier Panier
    0 article(s)